L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet

Michelle Greaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Question écrite

Avenir de l’Institut français de Naplouse

M. Éric Bocquet attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur le projet de suppression de l’Institut français de Naplouse.

Inauguré en 1987, cet institut compte quatre agents permanents, quatre professeurs vacataires et des personnels intermittents, sans oublier les nombreux stagiaires, bénévoles et artistes en résidence.

C’est un haut lieu culturel, patrimonial et chargé d’histoire.

Des cours, des formations et des examens de Français y sont dispensés à un public large. De très nombreux événements culturels y sont présentés notamment par la scène culturelle locale.

Il fait ainsi rayonner notre action culturelle en Palestine et notre pays se grandirait de perpétuer cette belle tradition d’échange et de partage. Nous pouvons en effet nous enorgueillir du fait que ce soit le seul institut étranger qui couvre tous les territoires palestiniens.

Or, la diminution des moyens attribués à l’Institut français de Jérusalem et la fermeture de l’Institut de Naplouse, ne peuvent être acceptées. C’est surtout un signal particulièrement désastreux envoyé au peuple de Palestine.

Nombreux sont ceux, et notamment les habitants eux-mêmes qui s’élèvent, à juste titre, contre la fermeture de l’Institut français de Naplouse.

C’est pourquoi, il lui demande quelle mesure il compte prendre pour préserver l’Institut français de Naplouse et ainsi en éviter l’indigne fermeture.