L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet

Michelle Greaume Découvrir la sénatrice

Aide pour la mise en forme de texte

Généralités

Intertitre

Les 3 Niveaux d’intertitres présents dans cet article peuvent être facilement utilisés dans un article Spip. L’intertitre de niveau 1 est accessible via la touche raccourcie CTRL + H.

Les intertitres de niveau 2 et 3 sont générés en ajoutant deux ou 3 "*" (étoiles) après les accolades ouvrantes.

Paragraphes et retours à la ligne

  • Un retour à la ligne dans l’espace de rédaction n’influera pas sur la mise en page de votre article [1]. Le texte passé à la ligne dans votre espace d’administration apparaîtra à la suite du texte au-dessus. Ce fonctionnement permet de copier coller le contenu d’un PDF et de l’insérer dans un article sans avoir besoin de supprimer chaque retour à la ligne.
  • Lorsque l’on passe 2 lignes ou plus, le système génère un nouveau paragraphe. Celui-ci sera espacé du paragraphe précédent par le même espace quel que soit le nombre de lignes passées.
  • Pour forcer un retour à la ligne dans le même paragraphe, il faudra entrer un "_" (underscore) en début de ligne, suivit d’un espace.
  • Pour insérer un espace insécable (ou espace dur), on insérera un "~" (tild) entre les mots concernés. Cela est utile pour s’assurer, par exemple, que l’élément de ponctuation " :" ne sera pas séparé du mot qui le précède.

Caractères spéciaux

  • Caractères spéciaux Les claviers occidentaux ne sont pas adaptés au français contemporain. C’est pourquoi la barre typographique visible au dessus du texte contient un certain nombre de de boutons permettant d’insérer les caractères récurrents tel que le "É" (visible dans le second intertitre ci-dessous). Pour faire apparaitre ces caractères, il suffit de survoler avec la souris l’icône bouton avec image de clavier.
  • Les boutons bouton avec image de clavier peuvent être très utiles pour changer la casse des caractères.

Mise en forme basique :

Énumération :

Avec puce sous forme d’image :

Lorsque l’on commence un paragraphe par un tiré, il apparaît une petite pastille comme ceci :

  • Qu’est-ce que cela peut faire que je lutte pour la mauvaise cause puisque je suis de bonne foi ?
  • Et qu’est-ce que ça peut faire que je sois de mauvaise foi puisque c’est pour la bonne cause. (Jacques Prévert)
Liste hiérarchisée avec une puce html :

On peut modifier la hiérarchie dans la liste en jouant avec les dièses :

  • Ton cheval est :
    • alezan ;
    • bai ;
    • noir ;
  • mais mon lapin est :
    • blanc ;
      • angora ;
      • ou à poil ras.
Liste Numérotée :
  1. premier
  2. deuxième
  3. troisième

Liens :

Liens basiques :

Il est possible de créer différent lien hypertextes amenant à l’extérieur du site :

  • Pour créer un lien simple, utilisez les touches raccourcies CTRL + L. Un champ apparaîtra dans lequel vous insérerer l’adresse de celui-ci. Le lien prendra automatiquement le nom de l’adresse que vous venez d’insérer. Ex : http://www.programme-boreal.org/
  • Si vous voulez nommer votre lien, il faudra sélectionner du texte avant d’appuyer sur CTRL + L : exemple : lien vers le site de Survie.
Liens vers des pages de votre site :

D’autres liens peuvent mener vers des articles ou des rubriques de votre site. Voici 2 possibilités pour faire un lien vers l’article 12 :

  • En indiquant le chiffre 12, on crée un lien qu’il conviendra de nommer
  • Un lien sans nom affichera automatiquement le titre de l’article. Ex : article 12

La même logique est adaptable aux liens vers les rubriques :

  • Pour faire pointer un lien ver la rubrique 12, on écrira "rub" + le numéro 12.
  • Un lien sans nom affichera automatiquement le titre de la rubrique. Ex : rubrique 12
Liens vers une définition d’un dictionnaire

Certains liens peuvent pointer vers un dictionnaire (Wikipédia par défaut). On utilisera pour cela les crochets suivit d’un point d’interrogation :
À la recherche du temps perdu est l’œuvre majeure de Marcel Proust

Il est possible de séparer le texte comme ceci en tapant 4 tirés en suivant :


Mise en forme avancée :

Pour les subtilités suivantes, je vous invite à aller voir du côté de la partie privée du site afin de comprendre le fonctionnement des raccourcis
typographiques, et de les associer à leur affichage.

Notes de bas de page

Il est possible de placer facilement une note [2] de bas de page.

Ces notes de bas de pages existent sous différent format :

  • sous forme d’astérisques [*],
  • sans références (non numérotées) ; attention, de telles notes ne présentent plus de lien entre la note et l’appel de notes,
  • donner un nom (en toutes lettres) à une note ; cet usage est très répandu pour les références bibliographiques [Rab] ;
  • rappeler une note déjà existante [1] en indiquant le numéro de cette note entre les symboles « < » et « > » et en laissant vide le reste de la note.

Tableaux

Il possible de faire des tableaux :

Nom Prénom Age
Marso Ben 23 ans
Capitaine non connu
Philant Philippe 46 ans
Cadoc Bébé 4 mois

Mise en forme de caractères :

  • Il est possible de mettre certains caractères en exposant ou en indice : Comme nous ne disposons pas de 2nde planète, évitons d’émettre une quantité importante de CO2.
  • Rien de mieux que de barrer un texte pour mettre en exergue une erreur : Ce texte est garanti sans fautes d’orthographe

Styles de paragraphes :

Cadre pour copier coller du texte :
Citations :

Les raccourcis CTRL + Q permettent d’insérer une citation

Code informatique :

Le geek de service sera satisfait de constater qu'une mise en forme permettant de styliser du code informatique est disponible.

Dans l’exemple ci-dessus, cette mise en forme est utilisée sur l’auteur et la source de la citation.

Cet exemple démontre qu’il est possible d’imbriquer les style les uns dans les autres.

Notes :

[1Sauf dans certains contextes particuliers détaillés plus bas telles que la mise en forme des listes listes à puce, de citation ou de poésie.

[2Voici un complément d’information.

[*En plaçant simplement un astérisque entre les symboles « < » et « > ».

En n’indiquant rien entre les symboles « < » et « > ».

[RabFrançois Rabelais.