L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet

Michelle Greaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Chronique

QAG : « la parole est à… »

La chronique d’Eric Bocquet - Vendredi 15 mars 2019

C’est ainsi que le Président du Sénat s’adresse à l’hémicycle lors de ce rendez-vous régulier des assemblées que l’on appelle les « questions d’actualité au gouvernement », les QAG.

Une heure de questions/réponses entre les parlementaires et les membres du gouvernement. Chaque sénateur, chaque sénatrice dispose de deux minutes pour poser sa question, comme les Ministres, sauf pour le Premier Ministre, c’est l’usage apparemment, qui dispose d’un temps supérieur en cas de besoin.
La séance des QAG est médiatisée sur la chaine parlementaire ainsi que sur le site internet du Sénat. Autant vous le dire tout de suite, ce moment n’est pas celui que je préfère.

Cet exercice est constitutionnellement l’un des moyens de contrôle de l’action du Gouvernement par le Parlement.

L’intérêt repose souvent sur les questions, beaucoup moins, en général, sur les réponses apportées. Certes, il y a parfois des moments d’emballement, un peu d’agitation dans les travées, bronca, brouhaha, réactions sonores, applaudissements plus ou moins nourris.

Cette séance très particulière est surtout un moment de communication pour l’extérieur et ceci, malgré toutes les limites énoncées, revêt un intérêt politique certain.

Je me suis placé, lors de la dernière séance, en situation d’audition et j’ai pris des notes en vue de ce billet.
Voici une réponse type d’un ministre  : « Monsieur le sénateur / Madame la sénatrice, vous m’interrogez sur… Je sais tout l’intérêt que porte votre Haute Assemblée au sujet évoqué et croyez bien que depuis 18 mois maintenant l’action du gouvernement est entièrement centrée sur ce sujet. Je veux réaffirmer devant la représentation nationale la plus grande détermination du gouvernement et son engagement total… Nous sommes, comme vous le savez, profondément attachés… nous faisons tout pour agir… Le gouvernement sera au rendez-vous… Ce sujet fait l’objet d’une attention toute particulière… Vous pouvez compter sur la plus grande détermination du gouvernement… Le gouvernement est totalement / fortement / pleinement [au choix] mobilisé… Je ne doute pas que le moment venu votre Haute Assemblée saura se rassembler sur tous les bancs… Je voudrais vous assurer que la détermination du gouvernement est totale… Le gouvernement restera mobilisé… »

Propos relevés en séance des QAG du jeudi 7 mars 2019 de 15h à 16h.

Le Président Larcher rappelle régulièrement aux intervenants « Il faut conclure ». C’est fait Président  !