L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet

Michelle Greaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Quand le malheur des uns…

La chronique d’Eric Bocquet - Vendredi 21 août 2020

Ceux qui pensaient que l’été et les vacances auraient fini par avoir raison de la pandémie en sont pour leurs frais. Au contraire, à quelques jours de la rentrée scolaire et économique au sens large, il semble bien que la COVID-19 ait un regain certain d’activité, qui nous oblige tous à la plus grande vigilance.

Cela dit, certains éléments de bilan partiel viennent de tomber. A l’évidence, le monde économique souffre, artisans, commerçants, PME, PMI, tourisme, le monde de la culture et la liste n’est malheureusement pas exhaustive.

Toutefois, quelques gros gagnants sont apparus au terme du 1er semestre 2020. Parmi eux, certains champions du CAC 40, notamment les entreprises de grande distribution qui ont peu souffert du confinement, ou encore de l’industrie pharmaceutique qui peuvent dire merci à la COVID.

Carrefour voit son chiffre d’affaires français grimper de 2,4% à 18,1 milliards d’euros. Le groupe a même recruté 500 000 clients supplémentaires. Pour Sanofi, le géant du médicament, le résultat net du groupe a grimpé de 3,6% au deuxième trimestre à 1,6 milliard d’euros.

Au plan mondial, le e-commerce a bien évidemment explosé. Ainsi, le géant Amazon, au premier trimestre, a vu ses ventes augmenter de 26%. Conséquence directe, la fortune personnelle de son patron Jeff Bezos a augmenté de 26 milliards de dollars, et s’établit aujourd’hui à 141 milliards, puisqu’il possède 11% des actions de sa propre entreprise. Jeff Bezos a d’ailleurs établi un record mondial historique le lundi 20 juillet dernier, la fortune personnelle de Bezos a augmenté de 13 milliards en une seule journée  ! Sur le toit du monde  ! Mais l’homme est habitué aux records, puisqu’en février de cette année, il a acheté une nouvelle demeure à Los Angeles pour le prix de 165 millions de dollars, du jamais vu dans la Cité des Anges.

Les autres géant de la Silicon Valley, à la fin du premier trimestre de 2020, ont tous affiché un chiffre d’affaires en hausse  : Google +13%, Facebook +18%, Microsoft +15%, Apple +1%... un peu faiblard.

Dans les mois qui viennent, le monde libéral va nous casser les pieds avec la dette abyssale que nous avons accumulée… Qui va payer  ? Nous avons quelques idées…