À la tribune

Projet de loi Climat et Résilience

Nos sénateurs mobilisés sur ce texte d’une importance capitale, et notamment pour notre Région

Le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets est discuté depuis plusieurs jours au Sénat.

Michelle Gréaume et Eric Bocquet, comme toutes les sénatrices et tous les sénateurs du groupe CRCE, sont mobilisés pour amender ce texte et l’adapter aux besoins des territoires.

Vous pourrez découvrir ci-dessous leurs principales interventions.

Jeudi 24 juin dans la soirée, Eric Bocquet a défendu un amendement portant que les logements miniers, encore nombreux dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Depuis la loi dite Duflot du 11 janvier 2013 qui a octroyé le statut de société anonyme HLM au Groupe Maisons & Cités, de nombreux investissements de rénovation sur le long terme sont entrepris pour préserver les logements miniers du Nord-Pas-de-Calais. Ce patrimoine est composé de 63 000 logements,
dont 3 500 ont déjà été rénovés ; 20 000 le seront dans le cadre d’un partenariat entre l’État et les collectivités territoriales. La rénovation ne sera pas achevée en 2025. Antérieurs à 1948, ces logements n’étaient jusqu’ici pas soumis à DPE. Ce patrimoine classé présente des particularités qui justifient un traitement particulier pour les cités minières.


Vendredi 25 juin, Eric Bocquet a défendu un amendement en lien avec le littoral des Hauts-de-France, qui risque de subir d’importantes modifications en raison du dérèglement climatique, afin que les coûts entrainés par ces événements imprévisibles puissent être supportés par la solidarité nationale, et qu’ils ne pèsent pas sur les seules collectivités locales.

Cet amendement demande que soit mis sur pied un réel plan national de prévention des risques, concerté et débattu avec les acteurs concernés, et non pas arrêté par décret comme le prévoit le texte initial.


Imprimer cet article

Sur le même sujet

Transition écologique

Au sénat

En direct

Une question ?