Questions au gouvernement

Question d'actualité au Gouvernement

"Monsieur le ministre, comptez-vous en rester au choc et à la vérification ?", Eric Bocquet interpelle dans l’hémicycle sur les Pandora Papers

Mercredi 6 octobre 2021, Eric Bocquet adressait une question d’actualité au Gouvernement, au nom du groupe CRCE, concernant les récentes révélations sur des fraudes fiscales massives, dites "Pandora Papers".

Initialement adressée à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, c’est en fait Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics, qui lui a répondu.

Lire le texte de l’intervention

Monsieur le Président,
Mesdames, messieurs les ministres,
Mes chers collègues,

Voici la deuxième lame. Ma question s’adresse à Monsieur le ministre de l’Economie et des Finances, mais je sais que monsieur Dussopt me répondra.

En février dernier, un grand journal du soir révélait dans le cadre d’une enquête dénommée Openlux l’existence de 55 000 sociétés offshore détenant ensemble 6 500 milliards d’euros d’actifs au Luxembourg.

Cette semaine, un consortium de journalistes publie une nouvelle enquête, les Pandora Papers, même si la boîte de Pandore fut ouverte il y a très longtemps, par laquelle nous apprenons que 29 000 autres sociétés offshore viennent d’être mises au jour, créées et gérées par 14 cabinets et officines spécialisées.

Monsieur le ministre Bruno Le Maire s’est déclaré « choqué », quand tous nos citoyens sont ulcérés par ces révélations incessantes faites par la presse ces dernières années.

Pour les milliardaires concernés, responsables politiques de très haut niveau, sportifs et trafiquants en tout genre, l’objectif est d’échapper à l’impôt et aux juges, grâce à cette industrie de l’opacité. Le problème est systémique.

Monsieur le ministre, comptez-vous en rester au choc et à la vérification ?

Imprimer cet article

Sur le même sujet

Commission des Finances

Evasion fiscale

En direct

Une question ?