Questions au gouvernement

Question écrite à la ministre de la transformation et de la fonction publiques

Nécessaire revalorisation des rémunérations et des métiers de la fonction publique

Question écrite publiée au Journal Officiel le 11 novembre 2021

M. Éric Bocquet attire l’attention de Mme la ministre de la transformation et de la fonction publiques sur la nécessaire revalorisation des rémunérations et des métiers de la fonction publique.

En effet, le centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) a énoncé, dans une note publiée le 18 octobre 2021, que les premiers pas des nouveaux agents dans la fonction publique sont marqués par la précarité.

Ils sont très majoritairement recrutés en contrat à durée déterminée, qui devient la norme. 79 % des jeunes qui intègrent le service public le font avec un contrat temporaire. Et, selon cette même note du Céreq, après sept années de vie active, les jeunes qui travaillent dans le secteur public sont moins nombreux à avoir stabilisé leur situation que ceux partis dans le privé.

De plus, les fonctionnaires consentent malheureusement à un gel du point d’indice, et donc de leur rémunération, depuis 2017. À cela s’ajoute la loi n° 2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique qui met fin aux dérogations concernant les 1 607 heures. La fonction publique devient ainsi de moins en moins attractive. Pour preuve, le nombre d’inscrits aux concours ne cesse de diminuer. Alors qu’en 1997 le nombre de candidats s’élevait à 650 000, ils n’étaient plus que 228 000 en 2018.

Or, les fonctionnaires ne déméritent pas. Leur engagement sans faille durant la crise sanitaire le montre. Il y a donc nécessité d’une fonction publique forte et renforcée dans notre pays, au service exclusif des citoyennes et des citoyens. Cela passe par une revalorisation des rémunérations et des métiers.

C’est pourquoi il lui demande si le Gouvernement entend porter un plan d’ampleur pour permettre enfin la revalorisation des rémunérations et les métiers de la fonction publique pour la rendre plus attractive.

Imprimer cet article

En direct

Une question ?