Ruralité

Des territoires à respecter

On ne peut pas prétendre, ici, défendre la ruralité et voter à Paris les réductions de dépenses publiques et la réforme territoriale qui dynamite notre modèle républicain plongeant nos campagnes dans un profond désarroi. Opposer les maires ruraux aux maires urbains est tout à fait artificiel. La loi NOTRe, de ce point de vue, a profondément déstabilisé un équilibre déjà fragile. C’est encore plus sensible ici dans notre département aux 409 communes de moins de 2000 habitants sur 652 (63%) qui voit ses territoires ruraux de plus en plus menacés.

Le socle de la ruralité repose évidemment sur une agriculture dynamique et responsable, il est essentiel d’en respecter les acteurs principaux que sont les éleveurs et les agriculteurs.

Les politiques de restriction budgétaires soumettent les femmes et les hommes, les entreprises et les territoires aux règles impitoyables de la rentabilité, de la concurrence entre les uns et les autres. Ces choix pénalisent sévèrement la ruralité, fatiguée de se démener pour conserver l’essentiel des services publics. Dans notre département, ce sont concrètement des regroupements hospitaliers qui éloignent les patients des lieux de soin ; des liaisons ferroviaires qu’on abandonne ; des bureaux de poste dont on réduit les jours d’ouverture au public ou que l’on condamne purement et simplement ; des classes, des écoles parfois qui disparaissent par l’application mécanique des règles de fermeture ; des difficultés d’accès au haut débit ou à la fibre optique ; des projets avancés qui avortent...

Il faut considérer la ruralité comme un véritable atout et un enjeu de développement équilibré des territoires.

Le développement à taille humaine
par L’Humain d’abord au Coeur de la République
Le développement à taille humaine : Berthen
par L’Humain d’abord au Coeur de la République


Articles en lien avec cette thématique

Proposition de loi visant à associer les épargnants à la transmission des exploitations agricoles françaises Il y a urgence à ce que notre pays parvienne enfin à suivre le cap agricole qu’il a déterminé

Lundi 30 octobre 2023 , les sénatrices et sénateurs débattaient au sujet d’une proposition de loi visant à associer les épargnants à la transmission des exploitations agricoles françaises.
C’est Eric Bocquet qui a prononcé l’intervention générale sur ce texte, au nom du groupe CRCE-K, pour exprimer la (...)

Questions au gouvernement L’inquiétante financiarisation des terres agricoles

Mercredi 1er mars 2023, lors des Questions d’actualité au Gouvernement, Eric Bocquet, au nom du groupe CRCE, a souhaité alerter le Ministre de l’agriculture suite aux révélations issues d’un rapport de "Terre de Liens", sur l’intérêt grandissant des multinationales pour les terres agricoles. Un véritable danger pour notre souveraineté alimentaire et l’avenir de nos agriculteurs.

C’est Olivier Véran, en remplacement du Ministre absent, qui lui a répondu.

Communiqué - Aéroport de Lille-Lesquin L’enquête publique valide l’extension de l’aéroport de Lille au détriment de l’environnement et des riverains

Communiqué paru le 28 avril 2022
Le rapport de la commission chargée de l’enquête publique au sujet de l’extension de l’aéroport de Lille-Lesquin vient de paraître et il donne un avis favorable au projet porté par Eiffage.
La mauvaise surprise est totale pour tous ceux qui se sont mobilisés contre (...)

Rencontre En soutien à nos maraîcher.e.s des Hauts-de-France durement impacté.e.s par la tempête Eunice

Eric Bocquet participé dans la matinée du 18 mars 2022 à la conférence de presse organisée par les maraîcher.e.s des Hauts-de-France à Bondues, pour alerter sur les dégâts subis suite au passage de la tempête Eunice et pour lesquels aucune indemnité n’est prévue.
Il s’est ensuite rendu avec eux au siège (...)

Courrier commun au Premier Ministre Le Picard doit être reconnu comme une langue régionale, et doit pouvoir être enseigné comme tel.

Eric Bocquet, fervent défenseur des langues régionales, a co-signé avec 3 collègues sénateurs, Max Brisson, Jean-Pierre Decool et Laurent Somon, un courrier pour demander la reconnaissance du Picard comme langue régionale, permettant ainsi qu’il soit enseignée dans les écoles, au même titre que (...)

Communiqué de l’Association des Maires Ruraux de France Eric Bocquet s’associe à la motion votée par l’AMRF sur la DGF

Au cours de son Assemblée générale, l’Association des maires ruraux de France a voté une motion visant à refuser la proposition de confier l’évaluation de leur Dotation globale de financement (DGF) à d’autres et demandent la fin de sa diminution.
Eric Bocquet s’associe pleinement à cette requête, engagé (...)

A la Une

Dernières vidéos

QAG - Michelle Gréaume - Situation à Gaza - Groupe CRCE-K - 10-04-2024 En savoir plus
Michelle Gréaume - QO - Hausse du coût des mutuelles santé - Groupe CRCE-K - 09-04-24 En savoir plus
Michelle Gréaume - IG - PPL Adapter le droit de la responsabilité civile - Gpe CRCE-K - 03-04-24 En savoir plus
Fabien Gay - PPL Nationalisation EDF - Sénat - Groupe CRCE-K - 03-04-24 En savoir plus
Evelyne CORBIÈRE NAMINZO - Réforme de l'assurance chômage - QAG - Sénat - Groupe CRCE-K - 03-04-24 En savoir plus
Michelle Gréaume - PPL Aide publique au Développement - Sénat - Groupe CRCE-K - 26-03-24 En savoir plus
Cécile Cukierman - Sénat - Groupe CRCE-K - QAG - Annonces budgétaires - 27-03-24 En savoir plus
Fabien Gay - PJL Accord économique et commercial UE - Canada - Intervention générale - 21-03-24 En savoir plus
Cécile Cukierman - PJL Accord économique et commercial UE - Canada - Contre la motion - 21-03-24 En savoir plus
QAG - Céline Brulin - Prétendue gratuité des services publics - Groupe CRCE-K - 20-03-24 En savoir plus
Eric Bocquet - Sénat - Commission d'enquête influences étrangères - 19-03-24 En savoir plus
QAG - Silvana Silvani - Quel accompagnement pour les chômeurs ? 13-3-2024 En savoir plus

En direct

Une question ?